Un projet touristique structurant pour la région Bungalows, appart’hôtels, camping, aquaparc, sports nautiques… La station Biladi s’étendra sur 23 hectares et pourra héberger 4.000 vacanciers.

L’ADJUDICATAIRE SGTM IMMOBILIER DEVRAIT LIVRER LE SITE APRÈS 36 MOIS DE TRAVAUX.

C’est parti pour Difaf Mehdia! Le Souverain a donné, lundi 24 septembre, le coup d’envoi des travaux de construction de la 3e station balnéaire du plan Biladi. Un marché décroché par SGTM Immobilier, filiale de la société éponyme, suite à un appel d’offres international. Le projet s’étend sur 23 hectares et nécessitera un investissement de 380 millions de DH. Difaf Mehdia devrait être livrée dans 36 mois. A la clé, 700 emplois directs, sans compter les emplois indirects. «La réalisation de la station touristique va redynamiser la plage de Mehdia et aura un impact socio-économique sur toute la région», affirme Mohammed Kabbaj, DG de SGTM Immobilier.

L’adjudicataire n’en est pas à son coup d’essai. Créée en 2007, SGTM Immobilier développe des projets touristiques intégrés et de logements sociaux et de standing. L’entreprise est actuellement en train de finaliser un projet de 320 logements sociaux à Fès, la station touristique Jumeirah Golf and Polo Resort à Marrakech.

SGTM Immobilier est également partie prenante dans la station Lixus, où elle est en train de finir le seul hôtel construit jusqu’à présent sur le site. Un établissement hôtelier pieds dans l’eau, de type 4 étoiles club, comptant 250 chambres et construit sur 4 ha. «L’objectif de SGTM Immobilier est de refléter dans le projet Difaf Mehdia et tous nos projets d’ailleurs l’excellence et la technicité acquises par le groupe dans le BTP», explique le directeur général.

Sur le plan de l’emplacement, la nouvelle station du plan Biladi est gâtée. Elle est située entre l’embouchure de l’oued Sebou et la superbe plage Mehdia. De plus, Mehdia se trouve aux confins de la réserve naturelle de Sidi Boughaba, qui s’étend sur 637 ha.

LOISIRS

«SGTM Immobilier a été sélectionnée sur la base de son programme, de sa qualité architecturale, ses références ainsi que de sa crédibilité financière», précise Ghassane El Machrafi, directeur développement. Dans le détail, l’animation de la station Mehdia s’articulera principalement autour d’un aquaparc s’étendant sur 4 ha. Pouvant accueillir 2.000 personnes à la fois, l’installation sera construite selon les normes internationales et présentera une offre de loisirs pour tous les âges. Ce sera d’ailleurs la seule installation de ce type dans la région du Gharb et de Rabat-Salé. La station comptera également un centre de sports nautiques, spécialisé dans l’encadrement d’écoles de kitesurf, planche à voile et autre surf. De plus, des terrains multisports seront aménagés au profit des amateurs des jeux collectifs tels que le football, basketball, le handball, volleyball… La station comptera également une piscine couverte, située au niveau de l’aquaparc et ouverte toute l’année, sans oublier une zone de jeux sèche pour enfants. Une zone commerciale de 25 magasins sera construite pour permettre aux résidents de vivre en autonomie et de bénéficier de tous les services nécessaires.

Les cahiers des charges relatifs aux activités commerciales sont d’ailleurs en cours de finalisation. Un restaurant panoramique de 500 couverts devrait constituer une des principales attractions de la station. Tourisme familial oblige, Difaf Mehdia sera dotée d’une zone dédiée aux seniors, avec une placette ombragée où les résidents du 3e âge pourront jouer aux échecs, dames…, un terrain de pétanque et une mosquée.

COMPOSANTE TOURISTIQUE ET IMMOBILIÈRE

La composante touristique comportera 138 bungalows d’environ 70 m2 chacun, 144 appart’hôtels de 64 m2, ainsi que 724 emplacements de camping. Au total, la station accueillera plus de 10 piscines dont une réservée aux femmes.

Par ailleurs, Difaf Mehdia comportera 168 appartements destinés à être exploités dans le cadre du dispositif des résidences immobilières de promotion touristique (RIPT). SGTM Immobilier prévoit également la réalisation d’une composante immobilière. 228 appartements d’environ 80 m2, assortis d’une terrasse de 20 m2 seront ainsi proposés aux clients à la recherche d’une résidence principale ou secondaire.

TARIFICATION

Au niveau de la tarification, les prix sont déjà fixés. Les bungalows (552 lits) seront proposés à 500 DH maximum en haute saison. Quant aux appart’hôtels (572 lits), le prix a été arrêté à 400 DH maximum. Pour leur part, les emplacements de camping (2896 lits) coûteront au plus 150 DH par jour. Les tarifs sont plafonnés dans le cadre d’une convention avec l’Etat, mais pourraient être revus à la baisse pendant la basse saison, par exemple. A noter que la restauration ou encore l’aquaparc ne sont pas intégrés dans le prix.

SGTM Immobilier ne veut pas perdre de temps. La station balnéaire commencera à accueillir les clients au fur et à mesure de l’achèvement de ses différentes composantes. L’aquaparc et la zone camping seront les premiers à entrer en service.

ANIMATION

L’expérience du plan Azur a montré que l’animation constitue le talon d’Achille des stations touristiques construites jusqu’à présent. L’été, elles connaissent une affluence record, le reste de l’année, elles sont désertées. SGTM Immobilier ne veut pas tomber dans la même erreur. L’opérateur touristique compte faire vivre la station toute l’année et non pas seulement pendant les vacances scolaires. Une société de gestion dédiée a déjà été créée. De plus, le programme d’animation sera décliné à travers toutes les composantes de Difaf Mehdia. Des contacts ont déjà été noués avec des professionnels spécialisés dans chacune des composantes de la station : centre de sports nautiques, camping, appart’hôtels.

De plus, l’activité de la station devrait être généralisée à toutes les vacances scolaires, professionnelles, weekends, fêtes religieuses et nationales. La commercialisation des différents produits de la station pourrait être attribuée à Atlas Voyages, le plus grand voyagiste du pays. «Le problème de la saisonnalité sera atténué par la proximité de la station, la plage de Mehdia étant à vol d’oiseau à 110 km de Fès, et à 30 km de Rabat», signale Kabbaj. Le plan marketing définitif reste à élaborer en concertation avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Le budget a déjà été fixé à 10 millions de DH.